Petites histoires.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Petites histoires.

Message  Faile le Lun 10 Sep - 7:23

Adeptes des pavés et des histoires racontés,
grand et petits écrivains, gentils littéraire,

je vous propose ici un petit quelque chose qui n'est pas un jeu mais qui je suis sur pourrais apporter plaisir aux gens y venant.

et si vous nous créiez de petites histoires ou de gros pavés des choses que vous inventez pour nous régaler.

à vos plumes et vos doigt ici commence les nouvelles.

racontez les faites vous et nous plaisirs.


(ps: qui participera qui ne participera pas? ça peut être drôle de voir qui a une âme de romancier :p)

_______________________________________________
Une larme pour chaque souffrance, pour que jamais nous ne les oubliions.



Nous nous nommons Légion, car nous sommes une multitude.



Ma grande passion dans la vie?
Faire chier le monde!!!
avatar
Faile
Je n'ai pas de vie réelle ...
Je n'ai pas de vie réelle ...

Messages : 623
Date d'inscription : 01/08/2012
Localisation : chez bisounours, à la hache et au fusil, j'éradique violament les ponay.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites histoires.

Message  Keison le Lun 10 Sep - 7:24

Mouais, l'idée d'un débat stupide sous formes de pavés énormes aurait été plus tentante je pense.

On fait comme ça ? calimero
avatar
Keison
Maître Ponay Volant

Messages : 1236
Date d'inscription : 04/03/2012
Localisation : Infirmerie

Feuille de personnage
nom du perso: Keison
sexe: homme homme
PV PV:
97/100  (97/100)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites histoires.

Message  Khaerys le Lun 10 Sep - 7:29

Sinon je connais un petit jeu sympa sur ce sujet,
Quelqu'un écris quelques lignes d'une histoire puis s'arrête;
Une autre personne prend la suite selon ses idées ...
La suivante prend le relais & ainsi de suite ...

Et tout le monde participe comme ça ;)
Même Pomme :! ;)

Edit : L'histoire par vite en grand n'importe quoi avec les idées de chacun et c'est ce qui est drôle


Dernière édition par Khaerys le Lun 10 Sep - 8:07, édité 5 fois
avatar
Khaerys
pipelette
pipelette

Messages : 11
Date d'inscription : 07/09/2012
Age : 28
Localisation : cambrai

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites histoires.

Message  Faile le Lun 10 Sep - 7:30

un débat en pavé?
voyons l'avis de nos floodeurs bien connus et reconnus qui je suis sur sauront passer et surement donner un avis là dessus :)

on verra ce qu'en pensent les gens :)

_______________________________________________
Une larme pour chaque souffrance, pour que jamais nous ne les oubliions.



Nous nous nommons Légion, car nous sommes une multitude.



Ma grande passion dans la vie?
Faire chier le monde!!!
avatar
Faile
Je n'ai pas de vie réelle ...
Je n'ai pas de vie réelle ...

Messages : 623
Date d'inscription : 01/08/2012
Localisation : chez bisounours, à la hache et au fusil, j'éradique violament les ponay.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites histoires.

Message  Kelldoran le Lun 10 Sep - 8:15

Moi j'aime bien l'idée de Faile ^^

J'écris pas mal de petites histoires, d'ailleurs j'ai une fanfic en cours sur le sujet RolePlay de Twinoide ( The zombie game, si ça vous intéresse calimero )

_______________________________________________
"Il est fou celui qui cherche la raison au fond de l'âme humaine"

"je confirme nous le somme tous devenue" un admin
avatar
Kelldoran
On est dans un pays libre
On est dans un pays libre

Messages : 922
Date d'inscription : 22/10/2011
Localisation : pourquoi je dois allez vers la lumière ??

Feuille de personnage
nom du perso: Kelldoran
sexe: homme homme
PV PV:
100/100  (100/100)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites histoires.

Message  Volgrim le Lun 10 Sep - 8:59

le jeu de chacun continue l'histoire de l'autre a déja était fait

_______________________________________________
ATTENTION PERSONNE A ÉVITER ADMIN FOU 2e fou 2e fou 2e fou 2e fou 2e fou
avatar
Volgrim
creuseur fou
creuseur fou

Messages : 380
Date d'inscription : 09/03/2011
Localisation : par tout et nul part.

Feuille de personnage
nom du perso: ???
sexe:
PV PV:
100/100  (100/100)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites histoires.

Message  Faile le Lun 10 Sep - 9:29

mon avis personnel étant qu'un débat long est souvent chiant... de plus débattre de quoi?!

donc l'idée première serait-elle acceptée? si oui merci au dévoué qui aurais la bonté de mettre la première nouvelle en cet endroit.

_______________________________________________
Une larme pour chaque souffrance, pour que jamais nous ne les oubliions.



Nous nous nommons Légion, car nous sommes une multitude.



Ma grande passion dans la vie?
Faire chier le monde!!!
avatar
Faile
Je n'ai pas de vie réelle ...
Je n'ai pas de vie réelle ...

Messages : 623
Date d'inscription : 01/08/2012
Localisation : chez bisounours, à la hache et au fusil, j'éradique violament les ponay.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites histoires.

Message  Ismacabre le Lun 10 Sep - 11:09

Moi je suis aussi partant pour l'idée de base proposée par Faile. J'aime aussi écrire, surtout quand je ne suis limité par rien. Par contre, les deux autres idées me plaisent aussi. On pourrait créer deux topics supplémentaires pour faire les trois si cela vous sied
avatar
Ismacabre
Gros geek
Gros geek

Messages : 138
Date d'inscription : 08/08/2012
Localisation : Cage thoracique d'un (ex) joueur de basket

Feuille de personnage
nom du perso: Ismael
sexe: homme homme
PV PV:
100/100  (100/100)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites histoires.

Message  Faile le Lun 10 Sep - 11:11

Ismacabre a écrit:Moi je suis aussi partant pour l'idée de base proposée par Faile. J'aime aussi écrire, surtout quand je ne suis limité par rien. Par contre, les deux autres idées me plaisent aussi. On pourrait créer deux topics supplémentaires pour faire les trois si cela vous sied

l'idée de khae est déjà existante parait-il il faudrait juste le retrouver et le r'ouvrir. et l'autre je repose la question débattre de quoi mais tous est possible :)

on attends donc vos histoire (vais-je participer? hum hum réflexion intense... peut être bien :) )

_______________________________________________
Une larme pour chaque souffrance, pour que jamais nous ne les oubliions.



Nous nous nommons Légion, car nous sommes une multitude.



Ma grande passion dans la vie?
Faire chier le monde!!!
avatar
Faile
Je n'ai pas de vie réelle ...
Je n'ai pas de vie réelle ...

Messages : 623
Date d'inscription : 01/08/2012
Localisation : chez bisounours, à la hache et au fusil, j'éradique violament les ponay.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites histoires.

Message  Ismacabre le Lun 10 Sep - 12:25

Bon, eh bien comme est trois à avoir pondu une histoire ce soir mais qu'elles sont dans un topic peu approprié, je me permet de les retranscrire ici en espérant donner l'envie à d'autres de se lâcher un peu, même de manière plus concise ^^

Numbeur wane !


flinn Hier à 19:22

Merci à tous ^^ ... c'est plutôt à moi de vous prévenir ..
Voici l'histoire:
Mes psy sont devenus fous et ils ont étés internés avec moi , j'en consultais plusieurs d'un coups mais ça n'a duré que 3j . Arrivé à l'asile 1 c'est suicidé en sautant du bateau , pendant la semaine suivante j'ai changé de colloc' tous les jours avant d'avoir une chambre solo .. 3 ont mordus leurs langues pour s'étouffer , 2 ce sont noyés dans leurs douches et les 2 derniers sont devenus des légumes .

Donc par la suite j'ai été tout seul .. mon gardien de cellule est devenu fou .. j'ai été bâillonné car il paraitrait que je parle tellement que ça rend fou ... J'ai été muet pendant 1 mois en tout , on me nourrissait en perfusion ... lorsqu'on m'a libéré de mon bâillon pour voir comment j'allais ... j'ai débité ce à quoi j'avais pensé ses dernières semaines , le directeur est devenu fou et a mis le feu à l'asile ... résultat : 123 morts , 158 brulés graves et 89 blessés légers , je faisais partie des derniers .. je me suis occupé des soins des blessés graves mais aucuns n'a survécu comme les 50 autres légers ... dans les 39 autres j'ai compté 28 disparus et 10 pendus ..

Je suis renté à la nage ... et l'apocalypse à commencer .. je parlais avec un gars pour demander mon chemin et il a mordu son ami qui était juste à coté =/

Voilà , je joue tellement bien le Rp ( même hors hordes , sur le forum par exemple ) et je lâche 2x plus de conneries que de choses intelligentes que je rends fou .. il n'y a eu qu'une seule personne qui me comprend ... il parait qu'il est sourd ... j'ai commencé à apprendre le langage des signes mais il est mort mystérieusement avant que je finisse =/

voilà je vais ai prévenu .. deathangel m'a envoyer ici car il ne voulait plus de moi sur le forum... il a dit que ca m'occuperait un peu et qu'il avait besoin de repos car il devenait fou .. il y a trop à lire selon lui =/
Je le comprend pas trop , c'est un petit pavé c'est vrai mais ça reste lisible et ce n'est pas si long que ça .. le plus long reste à l'écrire mais quand ca va tout seul c'est facile ^^ , il suffit de taper .. le mieux c'est quand on écoute de la musique , on fini par taper en rythme et c'est trop chouette .. on en s'arrêterait pas mais si c'est pour en rien dire .. vous avez de la chance quand même car ici je n'ai pas grand chose à dire mais il faut dire que quand il y a : je dis !
En plus ca devient rare de voir des personnes écrire autant et sans fautes .. personnellement je trouve ça dérangeant , j'aime pas trop le sms et les fautes .. ca ne donne pas du tout envie de lire , on juge déjà la personne avant de la connaître .. si j'étais directeur je demanderais que chaque demandes soient faites à la main .
Mais il n'y a pas que mon écriture qui est bien , je suis bien aussi .. J'ai la discussion assez facile une fois lancé bien que je reste timide au début .. mais internet reste internet c'est plus facile de parler ^^ .
Donc comme je le disais plus haut , il n'y a pas que mon écriture qui est bien , mon caractère l'est aussi , je suis gentil serviable , plein de bonnes idées et je mets tout ce qui est en mon pouvoir pour faire avancer les choses .. d'où je suis passé ambassadeur ! Rien de mieux qu'un ambassadeur charismatique , réfléchit , attentionné , à l'écoute , disponible , jeune , sportif , élégant , magnifique ,optimiste , rationnel , sympathique , MODESTE .. je sais pas pourquoi je le mets en gros .. on me dit sans arrêt que je suis modeste , j'ai déjà dis beau , sportif , agréable , sérieux , sûr ?

Sinon je ne pense pas que je vais éviter l'un ou l'autre d'entre vous mais heu .. pourquoi une armure dans l'asile ? Les fous ont le droit d'aller dans la cuisine avec tous les couteaux et tout ? Moi dans les asiles ou j'allais c'est all-in .. je ne devais rien faire , ça va me changer =/

Numbeur tou !

Kelldoran Hier à 20:11

Diantre...

Oui, moi je fais dans le court. Mais je suis d'accord sur un point: le langage SMS c'est super chiant, seulement y a plus grand monde pour envoyer des pavés bien écrits. Regarde moi, les seuls moments où je peux envoyer des pavés c'est quand je doit proposer des trucs comme une fusion avec une autre méta, ce qui est quand même exceptionnel.
C'est pour ça que je vais sur des forums RP, comme ça je peux laisser libre court à mon imagination et ont m'encourage même à beaucoup écrire! Mais dans cet asile c'est vraiment la misère! Y a jamais de longs textes, y a du SMS, parfois même la discussion n'est composée que de smiley! L'horreur!

Heureusement qu'on a Ismacabre qui relève le niveau avec des pavés bien écrits (parfois même trop bien écrits!), et à une époque pas si lointaine on avait Camjean. Mais lui son problème c'est qu'il écrivait trop et que c'était souvent chiant. Alors on l'a viré.
Mais en même temps c'est pas plus mal que tout le monde n'écrive pas de pavé: ça évite de mette deux heures à lire tout les post sur le forum!

Mais pour en revenir à toi, je pense pas que les gens se suicident parce que tu parle trop. Laisse-moi t'expliquer tout ça scientifiquement!

Ton sang contient un taux de chiantosimélophasine supérieur à la moyenne. Cette substance hautement inflammable envoi des messages olfactifs à la personne à laquelle tu t'adresse, ce qui enclenche une surproduction d'enzimomoralodécandenti aigu dans les gamètes qui provoque une chute croissante de globule rouge dans la parois sud-ouest du rectum.

Cet évènement imprévu par l'organisme pompe des réserves d'énergies dans les bronches de l'individu. Cette autre évènement déclenche une bronchite! Bronchite qui devrait être gérée par le système immunitaire. Cependant les cellules de défenses sont accaparée dans l'anus de la victime, car une autre hormone est entrée en jeu entre temps!

Il s'agit d'un mélange contradictoire d’estrogène, de testostérone et d'un fluide nommé l'antipathitostérone (hormone également appelé, "la contraception absolue" par les expert). ce mélange hétérogène provoque l'apparition d'une tâche rosâtre dans le derrière de l'individu, tâche qui accapare tout le système immunitaire!
Cela nous ramène donc au problème de la bronchite qui ne peut être soignée. Le corps étant submergé d'informations contradictoire, les synapses s'agitent et les messages électriques provoqués par le cerveau créent un court-circuit dans l'hémisphère droit! Ne reste alors que l'hémisphère gauche au "patient", qui est alors totalement déboussolé.

Il n'a plus qu'une conception déformée de ses propres pensées et du monde qui l'entoure. Il ne ressent plus qu'une extrême douleur dans l'anus, et est obsédé par l'envie que ça s'arrête.

Ce qui explique des comportements pouvant aller de la folie chronique au suicide.

Merci.


Et numbeur trii !


Ismacabre Aujourd'hui à 1:11

Moi je t'aime bien Flinn. Et toi Kell, je t'aime encore beaucoup plus plus mille mille à l'infini. Que de mots, que de mots ! J'aime ça ! Et surtout, j'en ai besoin. Enfin, pas vraiment moi, mais quelqu'un que j'aime plus que tout et sans qui ma vie ne serait rien d'autre qu'un enfer dantesque. Cette personne, c'est mon animal de compagnie, mon tout, mon rien, ma toux, mon bien. Il a toujours été là pour moi et il me suivra, du doctorat à la tombe en passant par le mariage et par le massacre du lieu-dit "des sages" dans la province de Liège le 11 juillet 2026 (oui, je connais la date, je l'ai vu une fois dans l'oeil luisant d'une sorcière hilare).

Cet être si cher à mon coeur et, ô combien, nécessaire à ma digestion et à mon métabolisme protéique, ce vrai amour porte le doux nom de motosaure. Oui, c'est un dinosaure, du règne animalia, embranchement des chordés, sous-embranchement des vertébrés, classe des sauropsidés, sous-classe des diapsidés, infraclasse des archosauromorphes et du super-ordre des dinosauriens. Oui, c'est un foutu dinosaure, vous avez bien entendu. Pour être plus précis, il est même classifié par les clades inférieurs de saurien sauropodomorphe prosauropode. Par contre (je suis persuadé que certains d'entre vous l'ont pensé), je tiens à préciser que ce n'est pas un dinosaures-moto ni une moto-dinosaures. Non. Mon motosaure, ce petit bébé chou, qui je vous le rappelle est tout pour moi, possède de bien singulières habitudes alimentaires. En effet, ce dernier ne se nourrit que de mots, de M-O-T-S. Comme l'indique son nom d'ailleurs. Ce qui fait que comme il me maintient en quelque sorte en vie, les règles symbiotiques élémentaires veulent qu'à mon tour je m'occupe de préserver sa petite vie mignonne. Et pour ça, devinez-quoi, je dois le nourrir de mots !

Comme il a grandi avec moi, nos cycles biologiques intervenant dans notre relation symbiotique sont (par chance) parfaitement synchronisés. Nouveau-né, il n'avait besoin que de lettres, ce que mes "gagaas" et "beuuuu" pouvaient sans souci lui fournir. Plus j'apprenais les affres de la parole et du langage, plus j'étais à même de subvenir aux besoins sustentatoires de ma seconde moitié. Et plus je parlais, parlais et parlais encore, plus il grandissait, croissait et étirait sa large ossature et sa puissante musculature, jusqu'à atteindre la taille d'un cheval de trait. Mais plus classe évidemment. Et avec des vrais dents, du genre pointue et effilées comme des rasoirs. Bref, le genre de bestiau que nous rêvions tous d'avoir en 1993 après la sortie du cultissime Jurassic Park de Steven Spielberg. Bon, j'avais lu le livre et rêvait de paléontologie depuis des lustres, voir des siècles, mais passons.

Un jour, je me suis acheté une moto. Une super méga moto de la mort qui tue, toute de noire peinture recouverte et sur laquelle j'avais apposé avec grande application des ossements humains et des plaques de tôles affutées en guise de lames. Attendez voir une minute. Pourquoi je vous parle de ma moto ? Ah, peut-être parce que je roule avec en ce moment même tout en tapant ce petit texte sur l'écran de mon téléphone portable. La routine quoi. Quoique. C'est peut-être à cause de mon petit chéri. En effet, observez : motosaure, mo-tosaure, moto-saure, moto ! Moto ! Ouiiiii c'est vrai, je vous ai pas encore dit mais j'ai une cool moto ! Un jour, je me suis acheté une moto. Une super méga moto de la mort qui tue, toute de noire peinture recouverte et sur laquelle j'avais apposé avec grande application des ossements humains et des plaques de tôles affutées en guise de lames. Attendez voir une minute. Pourquoi je vous parle de ma moto ? Ah, peut-être parce que je roule avec en ce moment même tout en tapant ce petit texte sur l'écran de mon téléphone portable. La routine quoi. Quoique. C'est peut-être à cause de mon petit chéri. En effet, observez : motosaure, mo-tosaure, moto-saure, moto ! Moto ! Ouiiiii c'est vrai, je vous ai pas encore dit mais j'ai une cool moto !

Hum.

Trêve de plaisanterie. Restons sérieux. Reprenons avec le vous-savez-quoi-saure. Donc mon petit bébé mignon, mon tout petit carnivore préhistorique à carrure de cheval se nourrit de mots. Et au delà de mon amour infini pour sa petit personne, il est vital pour moi d'écrire, de lire et de parler. Comme pour lui. Même si entre temps j'ai découvert qu'une nourriture autre que les mots pouvaient convenir à ses besoins alimentaires. C'est arrivé quand il a mangé ma prof de français. Elle était venue à la maison pour raconter à mes parents que j'avais scalpé un de mes camarades de classe; ce qui était vrai à vrai dire, ne le nions pas. Mes parents n'ont rien entendu de ses accusations. Enfin, de toute façon ils sont sourds tous les deux, donc bon. Bref, c'est en le voyant sortir son rôt et piquer sa traditionnelle sieste d'après repas que j'ai compris. Les gens de lettres et écrivains en tous genres étaient pour lui un véritable régal.

Donc au risque de me répéter : moi je t'aime bien Flinn. Et toi Kell, je t'aime encore beaucoup plus plus mille mille à l'infini. Quand est-ce que vous passez dîner à la maison ? goule
avatar
Ismacabre
Gros geek
Gros geek

Messages : 138
Date d'inscription : 08/08/2012
Localisation : Cage thoracique d'un (ex) joueur de basket

Feuille de personnage
nom du perso: Ismael
sexe: homme homme
PV PV:
100/100  (100/100)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites histoires.

Message  Pommmme le Lun 10 Sep - 13:32

Beuh, j'écris beaucoup dans la vie vous saurez calimero

Excellent Isma !
C'est du grand n'importe quoi littéraire !
Un pur plaisir ! lol

Bon, plus sérieux de mon côté parce que je n'ai pas le temps d'écrire là maintenant.
Alors je vais vous poster un truc que j'ai de déjà écrit.
Histoire de participer un peu ^^
[Vous risquez de me trouver lourde, mais je m'en fouuuuuuuu ! :)]
Bon et si vous trouvez le concept bizarre, c'est normal.
Je l'avais écris dans le cadre d'un concours avec certaines restrictions tout simplement ^^

    Hortulano hominum

    « On va finir par manquer d'oxygène », se dit le jardinier en voyant arriver le 50e conteneur sur lequel était inscrit: « Fragile : éléments vivants à l'intérieur ». Le monde avait bien changé depuis 2011. Plus rien n'était semblable. À partir de 2050, l'évolution de la planète avait roulé au quart de tour. Innovation sur innovation. On avait craint longtemps pour l'avenir de la Terre, souillée, polluée. Le réchauffement climatique avait opéré plus rapidement que prévu. Aucun scientifique n'avait su prévoir ce qui adviendrait. Que les eaux deviendraient denses et noires de détritus. Que le ciel serait plus glauque d'année en année et que, ainsi privé de lumières, des hectares de forêt seraient décimé. Que le nombre d'habitant deviendrait problématique à un tel point qu'on ne saurait plus où les placer sur la planète. Comment aurait-on pu prévoir de telles choses? Un changement radical devait s'opérer.
    Le jardinier soupira. Il était vrai que la planète s'était reprise en main. Elle avait réussie tant bien que mal à éliminer en partie tout ce qui n'était pas naturel, tout ce qui était indésirable de sa surface. Avec un peu d'aide forcément. Aujourd'hui, la flore était à nouveau présente dans le paysage terrestre. Quantité d'espèces d'arbres étaient apparus, de même que pour les fleurs. Partout où notre regard se posait, on pouvait voir moult plantes, fleurs, bourgeons et fruits. De quoi former un nouvel éden, une nouvelle Gaia, une Terre-mère dénudé de presque toute trace d'oxygène.
    « On va bientôt décharger le dernier conteneur, je vais avoir besoin d'aide! », lança le jardinier.
    Ce gaz, autrefois vital n'était maintenant plus présent sur la planète Terre. Quelle plante en avait besoin de toute façon? Chacune d'elle ne consommait que du gaz carbonique. Rien d'autre. On envoyait donc le déchet vers une autre planète, ou encore on l'entreposait pour le bien de la cause. Ne sait-on jamais. Les scientifiques se servaient de plus en plus du 8e élément du tableau périodique. Des expériences en tout genre se déroulaient sur Terre en ce moment dans un immense bâtiment au milieu de nul part. La seule habitation existante sur le globe. C'était ce qu'il fallait pour sauver cette planète. Ils n'avaient pas eux le choix.
    « Je ne comprends vraiment pas pourquoi les scientifiques tiennent autant à ce que l'on continue la culture de cette espèce, elle est totalement dénuée de conscience en plus d'être inutile depuis des années. »
    « Tu sais bien qu'ils s'en servent pour faire des test. Et puis de toute façon, ça ne nous regarde pas. Allez, ouvre la porte, je prépare les masques. »
    Trois doigts fins se posèrent sur la poignée du conteneur. Les deux lourds pans de la porte s'ouvrirent silencieusement pour laisser entrevoir le fragile contenue. Là, tout au fond du conteneur, dans la noirceur, étaient entassés une centaine d'humains aux regards effrayés et tremblants. La dernière récolte.



Voilà, sinon j'ai plein d'autres petits textes dépressifs que je peux partager ! lol
[Je ne suis pas suicidaire ou dépressive soit dit en passant.]
[Seulement, j'aime bien dépeindre la tristesse par écrit.]
Et je vous écrirai d'autre plus joyeux, promis ! ^^


Dernière édition par Pommmme le Mar 11 Sep - 14:18, édité 1 fois
avatar
Pommmme
Pommmme, thinks diferent
Pommmme, thinks diferent

Messages : 473
Date d'inscription : 20/02/2012

Feuille de personnage
nom du perso: Pommmme
sexe: femme femme
PV PV:
100/100  (100/100)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites histoires.

Message  Faile le Lun 10 Sep - 13:48

bon personnellement j'écris principalement de la poésie (voir mon profil forum pour un avant goût entre autres.)

mais il m'arrive aussi d'écrire des petites histoires (souvent de genre fantasy ou sf)
mais je vais tenter de faire de l'exclu 100% pour vous :)


bon un petit poëme made in moi quand même avant les vrais écris vue qu'on est pas là pour ça si? :s

L'ange qui ne se montre, par son éclat nous illumine.
sans que l'on ne le vois, sans qu'on le sente,
son absence ou sa présence, dans la vie qui nous mine.
ce sentiment qui tous nous représente.

cette clarté qui a jamais nous éblouis
quels que soient les ténèbres qui nous consument
se relever et pleinement vivre sa vie
jusqu'à ce qu'à la fin on s'enfonce dans la brume

cet ange qui nous porte et nous renforce
qui tous les jours se trouve sous nos yeux
qui nous donne à chacun notre force
et qui le exauce le plus cher de nos veux.

_______________________________________________
Une larme pour chaque souffrance, pour que jamais nous ne les oubliions.



Nous nous nommons Légion, car nous sommes une multitude.



Ma grande passion dans la vie?
Faire chier le monde!!!
avatar
Faile
Je n'ai pas de vie réelle ...
Je n'ai pas de vie réelle ...

Messages : 623
Date d'inscription : 01/08/2012
Localisation : chez bisounours, à la hache et au fusil, j'éradique violament les ponay.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites histoires.

Message  Pommmme le Lun 10 Sep - 13:59

J'aime la poésie ^^
Et moi je suis pour qu'on partage aussi ce genre de chose !
[Parce que c'est beau et agréable à lire !]
A ce sujet, voilà un autre truc.


    Nous nous sommes connu il y a déjà longtemps;
    Inconnu fascinant marchant à mes côtés,
    Automate méprisant animant mes soirées,
    Hypocrisie bien cachée à mes yeux d'enfant.

    Nous nous sommes aimés il y a de ça longtemps;
    Maintenant, mon corps fatigué verse des larmes.
    De ma solitude, j'ai succombé à tes charmes,
    Phénix assassin brûle mon cœur aimant.

    Que reste-t-il de ces rires? Hélas! Envolés!
    Trop tôt mon laissé seule, m'ont révélé trop tard.
    Honteusement, regagner mon amour épars,
    La tête dans le sable, attendre et espérer.

    Comme un acteur dans ma propre existence,
    Tu as joué; de mes mots, pensées, mon moi entier :
    À toi, traître que je me prends à regretter,
    Je remet l'Oscar de ma dernière chance.


Dernière édition par Pommmme le Mar 11 Sep - 14:19, édité 1 fois
avatar
Pommmme
Pommmme, thinks diferent
Pommmme, thinks diferent

Messages : 473
Date d'inscription : 20/02/2012

Feuille de personnage
nom du perso: Pommmme
sexe: femme femme
PV PV:
100/100  (100/100)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites histoires.

Message  Ismacabre le Mar 11 Sep - 1:53

J'aime beaucoup ton style aussi Pommmme ! J'aime aussi la poésie mais j'ai toujours préféré la lire plutôt que de l'écrire. Trop de règles à respecter étouffent quelque peu ma créativité. Les seuls poèmes que j'ai écrit datent d'il y a un siècle (grosses ruptures sentimentales principalement) ou sont des chansons que j'avais rédigées pour mon ancien groupe de musique.

Eh bien, ça fait plaisir de vous lire, un pas de plus vers une connaissance approfondie des mes chers internés de l'AOM ^^
avatar
Ismacabre
Gros geek
Gros geek

Messages : 138
Date d'inscription : 08/08/2012
Localisation : Cage thoracique d'un (ex) joueur de basket

Feuille de personnage
nom du perso: Ismael
sexe: homme homme
PV PV:
100/100  (100/100)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites histoires.

Message  Keison le Mar 11 Sep - 3:32

Isma, c'est à double sens ce que tu viens de dire calimero

Pommmme -> Tu pourrais éviter les balises quotes la prochaine fois please ? J'trouve que ça rend la lecture moins agréable :/

Edit : J'vous hais, j'arriverai jamais à écrire autant D:
avatar
Keison
Maître Ponay Volant

Messages : 1236
Date d'inscription : 04/03/2012
Localisation : Infirmerie

Feuille de personnage
nom du perso: Keison
sexe: homme homme
PV PV:
97/100  (97/100)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites histoires.

Message  Kelldoran le Mar 11 Sep - 5:12

Owi, je viens de me retrouver une petite histoire que j'ai écris y a un petit moment!

Il marchait. Il marchait depuis un bon bout de temps d'ailleurs...
Il ne savait pas vraiment où il allait, mais ça n'avait que peu d'importance pour lui. Une seule chose habitait son esprit: il avait faim!
Il n'avait plus conscience de la chaleur de l'air, la brûlure du sable sous ses pieds nus, l'odeur de vieux fromage de sa chaire putréfiée, ni même de l'énorme trou béant là où se trouvait autrefois son abdomen.
Si il avait pu penser, il se serait sans doute rendu compte que son intestin trainait par terre, causant sans doute cette violente impression de vide en lui. Il faut dire que quand on a plus un seul organe interne qui ne pend pas de façon ridiculement étrange d'une fente se trouvant à la place du bas ventre, on a un peu faim.
Bien sûr, dans son langage imagé, la faim se manifestait par une incontrôlable envie de chaire tendre et fraiche, sortie directement d'une belle boîte crânienne.
Il aurait tout donné pour pouvoir sucé un bon cerveau à travers un orbite préalablement vidé de globe oculaire. Dieu qu'il avait faim! Si faim qu'il ne pouvait retenir sa langue de pendouillé, lui affichant une expression béate sur le visage.

Soudain, il aperçut une silhouette au loin! Puis une autre! Et encore une autre! Un véritable festin s'offrait à lui! Il n'avait jamais, au cours de sa triste vie, été si heureux. Il prit de la vitesse, ses vieilles jambes n'étaient pas allées aussi vite depuis une éternité! Les yeux injecter de sang, la bouche ouverte, il éructa un cri de victoire et de volupté, enfin, il n'allait plus avoir faim!
Les silhouettes semblaient dans l'expectative, il les distinguaient de mieux en mieux. Elles semblaient en bien meilleur état que lui et n'avaient aucun membre interne paradoxalement à l'air libre: de la viande de choix! Dans sa contemplation minutieuse de fin gastronome, il ne se rendit pas compte que son intestin s'était enroulé autour de ses jambes, et s'étala de tout son long une poignée de pas devant les repas sur pattes.
Un rire retentis, et une voix cria: « Range la bombe à eau! Celui-là s'est foutu une branlée tout seul! »
Le pauvre zombie ne comprenais pas ce qui s'était passé, et n'en avait de toute façon pas les facultés mentales. Il vit une grande ombre au-dessus de lui, un homme monstrueux au regard haineux le toisait, un rictus au bord des lèvres. Dans sa position horizontale, le zombie ne vit pas l'homme saisir un long bâton pointu, et il ressentit une violente douleur dans la nuque. Ainsi s'envolèrent tout ces rêve gastronomique, et s'acheva sa vie d'errance. La dernière pensée qu'il eu fût l'image de ce beau crâne dépourvu d'œil et dont le cerveau s'écoulait par les orbites, il ne demandait pourtant pas grand chose, la vie était bien injuste.

_______________________________________________
"Il est fou celui qui cherche la raison au fond de l'âme humaine"

"je confirme nous le somme tous devenue" un admin
avatar
Kelldoran
On est dans un pays libre
On est dans un pays libre

Messages : 922
Date d'inscription : 22/10/2011
Localisation : pourquoi je dois allez vers la lumière ??

Feuille de personnage
nom du perso: Kelldoran
sexe: homme homme
PV PV:
100/100  (100/100)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites histoires.

Message  Keison le Mar 11 Sep - 5:17

Waaah, joli 0:

Spoiler:
On le plaindrait presque cet enfoiré de zombie.



édit: je t'ai mi le spoiler pour justement éviter que tu spoile les gens comme ce que je viens de subir. (F.)
avatar
Keison
Maître Ponay Volant

Messages : 1236
Date d'inscription : 04/03/2012
Localisation : Infirmerie

Feuille de personnage
nom du perso: Keison
sexe: homme homme
PV PV:
97/100  (97/100)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites histoires.

Message  Faile le Mar 11 Sep - 5:22

pas mal :)

elle m'a bien fait sourire :p

_______________________________________________
Une larme pour chaque souffrance, pour que jamais nous ne les oubliions.



Nous nous nommons Légion, car nous sommes une multitude.



Ma grande passion dans la vie?
Faire chier le monde!!!
avatar
Faile
Je n'ai pas de vie réelle ...
Je n'ai pas de vie réelle ...

Messages : 623
Date d'inscription : 01/08/2012
Localisation : chez bisounours, à la hache et au fusil, j'éradique violament les ponay.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites histoires.

Message  Keison le Mar 11 Sep - 5:27

Haha, merci Vil Ponay, j'y avais pas pensé :p
avatar
Keison
Maître Ponay Volant

Messages : 1236
Date d'inscription : 04/03/2012
Localisation : Infirmerie

Feuille de personnage
nom du perso: Keison
sexe: homme homme
PV PV:
97/100  (97/100)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites histoires.

Message  Kelldoran le Mar 11 Sep - 5:30

Merci, c'était le but recherché ^^

Spoiler:
J'ai une autre histoire en réserve, toujours sur les zombis, je vous l'enverrais plus tard pour éviter d'en faire trop en un coup.

_______________________________________________
"Il est fou celui qui cherche la raison au fond de l'âme humaine"

"je confirme nous le somme tous devenue" un admin
avatar
Kelldoran
On est dans un pays libre
On est dans un pays libre

Messages : 922
Date d'inscription : 22/10/2011
Localisation : pourquoi je dois allez vers la lumière ??

Feuille de personnage
nom du perso: Kelldoran
sexe: homme homme
PV PV:
100/100  (100/100)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites histoires.

Message  tanguyyann le Mar 11 Sep - 7:11

J'ai pas tout lut (pas le temps) mais voila ce que je propose :

1) Comme c'est un sujet RP je vous propose de Creer un sujet "propre" dans la Partie RP (pas RPG! ) ou vous ne mettriez QUE les histoire ;) (et on garde celui la pour en discuter :) (ou on le déplace dans la zone prévue pour ça... au choix)

2) Le jeu constituant a continuer une histoire sans fin peut etre relancer... faut qu'on en discute ensemble (je vous expliquerait pourquoi ce WK)

calimero vivement ce WK que je puisse tout lire...

_______________________________________________
:!!: ATTENTION :!!: ADMIN MÉCHANT :!!:

avatar
tanguyyann
S.O.S suicide j'écoute ?
S.O.S suicide j'écoute ?

Messages : 4811
Date d'inscription : 10/08/2010
Localisation : en thérapie.

Feuille de personnage
nom du perso: tanguyyann
sexe: homme homme
PV PV:
100/100  (100/100)

http://les-hordiens.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites histoires.

Message  Faile le Mar 11 Sep - 7:14

c"est pas vraiment un sujet rp non ^^

on met des histoire comme on le souhaite (tant que ça vient de nous)

on peut tous faire rp comme littéraire. (là on a plus de RP qu'autres choses soit mais quand même).

_______________________________________________
Une larme pour chaque souffrance, pour que jamais nous ne les oubliions.



Nous nous nommons Légion, car nous sommes une multitude.



Ma grande passion dans la vie?
Faire chier le monde!!!
avatar
Faile
Je n'ai pas de vie réelle ...
Je n'ai pas de vie réelle ...

Messages : 623
Date d'inscription : 01/08/2012
Localisation : chez bisounours, à la hache et au fusil, j'éradique violament les ponay.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites histoires.

Message  Pommmme le Mar 11 Sep - 14:24

Je vous poste mon travail de Physique pour votre plus grand bonheur !
Prenez la peine de lire, c'est du grand art :)
[Ou comment écrire 519 mots sur un principe simple et ennuyeux.]
Enjoy ! lol


    La Réflexion Diffuse


    Il existe, en Physique, deux types de réflexion aux caractéristiques bien distinctes : La réflexion spéculaire et la réflexion diffuse (ou diffusion). Nous allons dans ce texte nous intéresser de plus près au principe de réflexion diffuse.

    Qui n'a jamais remarqué le reflet du paysage dans l'eau calme d'un lac? On contemple le décor par le biais de ce miroir naturel quand soudain, tout s'efface! Une embarcation glissant sur l'eau calme du lac vient en effet briser le reflet net qui nous apparaissait quelques instants plus tôt. La chaloupe s'éloigne et, plusieurs minutes plus tard, la surface du lac nous renvoie à nouveau l'image du paysage observé un peu plus tôt. Vous êtes-vous jamais demandé pourquoi l'image se brisait de la sorte?
    Qui n'a jamais été angoissé par un brouillard épais sur la route? Alors, soucieux de mieux voir la route, vous allumez vos phares à haute intensité. Malheureusement, cette tentative n'offre pas le résultat escompté. La lumière vous aveugle et vous vous voyez forcé de redescendre l'intensité de vos phares et de rouler plus lentement en priant pour sortir rapidement de ce banc de brouillard. Mais pourquoi la lumière vous a-t-elle nuit à ce point?
    Tant de situation qui nous intrigue et sur lesquelles on peut aisément se poser des questions. Et si nous testions le phénomène en laboratoire?

    Prenons pour commencer un aquarium vide recouvert d'une plaque de vitre. Munissons-nous d'un laser que nous pointons en direction de l'aquarium en question et observons ce qui y apparaît. Une fine ligne traverse l'aquarium de part en part, elle est nette et bien découpé dans l'espace. Qu'arrivera-t-il si l'on brouille soudainement l'air contenu dans l'aquarium? Faisons le test. À l'aide d'une allumette et d'un morceau de papier, provoquons l'apparition de fumée dans l'aquarium. Si on y pointe à nouveau le laser, que pourrons-nous observer cette fois-ci? Un rayon doté d'un diamètre nettement plus large mais également moins clair, plus brouillé.

    Le point de rencontre de chacune de ces situations? Leur explication commune? Le principe de réflexion diffuse également appelé diffusion. Quand des rayons lumineux frappent une surface irrégulière, ceux-ci sont reflétés dans toute les directions. En effet, une surface non polie comprends un grand nombre d'irrégularité à sa surface et ce sont ces imperfections qui font dévier les rayons de lumière. C'est la raison pour laquelle les vagues causé par l'embarcation sur le lac brise le reflet du paysage. Les vagues sont des irrégularités sur lesquelles les rayons lumineux se percute avant d'être reflété dans toutes les directions, ne permettant donc pas à une image nette d'atteindre notre rétine.

    Le principe de réflexion diffuse est par ailleurs extrêmement important dans notre vie courante. C'est en effet parce que les rayons se dispersent dans toutes les directions que nous pouvons apercevoir les objets qui nous entoure sous différents angles. Parce que peut importe notre position, une partie des rayons lumineux nous renvoie l'image de cet objet. On pourrait donc décrire la réflexion diffuse comme suit : La réflexion diffuse ou diffusion est la déviation aléatoire et dans plusieurs directions d’un rayonnement lumineux lorsqu’il frappe un corps solide, liquide ou gazeux.


    Source principale : Bibliothèque Virtuelle d'AlloProf, OptionScience
avatar
Pommmme
Pommmme, thinks diferent
Pommmme, thinks diferent

Messages : 473
Date d'inscription : 20/02/2012

Feuille de personnage
nom du perso: Pommmme
sexe: femme femme
PV PV:
100/100  (100/100)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites histoires.

Message  Kelldoran le Mar 11 Sep - 22:40

Pommmme, ou comment rendre la physique intéressante ^^

Non vraiment c'est clair et bien expliqué, et surtout bien écrit ^^

Alors moi du coup je vais passer pour un flanc... Mais qu'importe! Voici la seconde histoire que j'avais sous le coude (après j'essayerais d'éviter de faire des histoires que sur les zombies) :

L'histoire nous a appris bien des choses sur le monde et les hommes: par exemple la nécessité de respecter toute personne en égal quelque soit ses origines, notre capacité à nous battre pour rien, ou le besoin de mettre les cornichons en bocal... Mais toutes ces leçons sont malheureusement trop vite oubliées. C'est ainsi que l'homme avec un grand H fût contraint de trouver une place au zombie dans la société.
En effet, si de nombreuses personnalités étaient pour l'annihilation complète et totale des zombies, certains groupes humanitaires à la santé mentale défaillante combattirent pour la liberté des morts-vivant. En cette époque post-apocalyptique troublée, le gouvernement avait du mal à gérer toute la population, et c'est probablement ce qui nous amenas à la situation actuelle.
Car, contre toute attente, les groupes « d'amis des zombies », comme ils s'appelaient eux-mêmes, gagnèrent face à la force militaire.
Il est nécessaire de revenir en détail sur cette époque pour comprendre réellement le problème qui suscite encore l'incompréhension des historiens (ou ceux qui se font passer comme tel).
Dans un passé semi-lointains, à une date relativement peu connue (entre les années 2000 et 2100 du calendrier de l'époque, oublié depuis), une catastrophe planétaire éclata. Et, contre toute attente, elle n'était pas du fait de l'être humain, mais du destin qui avait décider de se marrer un peu, mais ceci est une autre histoire. La population humaine fût donc réduite considérablement: seul deux milliards de personnes survécurent, le reste s'étant transformé en abomination que nous connaissons bien aujourd'hui: le zombie.
Par chance, les personnages les plus importants des gouvernements avaient survécu (certaines personnes les ont accusé d'être au courant de la catastrophe et d'avoir préféré sauver leurs miches que d'aider la population, mais ceci n'a jamais été prouvé), et ont réussi à rétablir l'ordre dans une société en proie à la panique avec une efficacité déconcertante. Qui a dit que les rumeurs étaient fondée?
Cependant, même si les plans de redressement de la terre étaient prêt, le problème des zombies, qui n'avait pas été pris au sérieux, apparut plusieurs mois après la catastrophe. Alors que tout le monde pensait reprendre une vie normale, bâtir un monde nouveau, se plaindre de l'augmentation du prix des croissants, du gouvernement en place, et attendre anxieusement la date des factures. A cette époque, le monde n'était pas encore un désert immense, et la puissance militaire en place pouvait théoriquement retenir les zombies. Mais un débat éclata pour savoir si on devait utiliser ces cadavres comme main-d'œuvre gratuite, les tuer, ou bien les intégrer dans la société. La dernière hypothèse semblait sortir du cerveau d'un illuminé ayant consommé quelque substance illicite, mais elle fût adopté par une grande partie de la population qui commença à manifester contre le gouvernement qui faisait preuve de « cruauté envers des personnes mortes... mais c'est pas une raison pour les traiter mal! ». Cet engouement pour la cause zombiesque fût une aubaine pour le gouvernement qui pensait accepter les revendications afin de détourner les gens des vrais problèmes et leur faire croire qu'ils avaient gagné une victoire pour la justice. Les vrais problèmes étant le logement, la nourriture, l'eau, et un gros tas de truc relativement important pour la survie de l'espèce.
Le problème zombie fût donc relayé au rang des « sujets mineurs potentiellement dangereux », on en reparlerait plus tard dans des discutions aussi longues qu'inutiles et ça ferait des sujets de réunions en plus. Cependant, les zombies proliférèrent à une rapidité déconcertante, si bien que les plus fins observateurs disaient: « Ils sortent comme des pets un soir de soupe au choux! »
Le manque d'attention en haut lieu et la niaiserie des « groupes de défenses des droits des créatures mortes », provoqua une explosion démographique des macchabées. Si bien que seul quelque centaines de milliers de personnes « sensées » échappèrent au massacre et développèrent la société que nous connaissons aujourd'hui. Les hommes n'ont pas put sauver ce qui restait de la Terre et vivent depuis dans des villes, toujours dirigées par des politiciens véreux, mais c'est plus les mêmes.
Quand à nos braves amis qui n'ont d'autre choix que de manger de la chaire humaine pour survivre, ils occupent encore la majorité de la population terrestre et s'organisent comme il le peuvent.
Voici donc, en résumer, l'histoire de l'apparition des zombies. Et si cet incident s'inscrit dans l'histoire avec un grand H, c'est parce qu'il nous apprend que... euh... Tel est pris qui croyais prendre?

_______________________________________________
"Il est fou celui qui cherche la raison au fond de l'âme humaine"

"je confirme nous le somme tous devenue" un admin
avatar
Kelldoran
On est dans un pays libre
On est dans un pays libre

Messages : 922
Date d'inscription : 22/10/2011
Localisation : pourquoi je dois allez vers la lumière ??

Feuille de personnage
nom du perso: Kelldoran
sexe: homme homme
PV PV:
100/100  (100/100)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites histoires.

Message  Faile le Mer 12 Sep - 1:55

Kelldoran a écrit:Pommmme, ou comment rendre la physique intéressante ^^

Non vraiment c'est clair et bien expliqué, et surtout bien écrit ^^

en même temps c'est tiré d'un cour ou d'un manuel pas d'elle ^^

_______________________________________________
Une larme pour chaque souffrance, pour que jamais nous ne les oubliions.



Nous nous nommons Légion, car nous sommes une multitude.



Ma grande passion dans la vie?
Faire chier le monde!!!
avatar
Faile
Je n'ai pas de vie réelle ...
Je n'ai pas de vie réelle ...

Messages : 623
Date d'inscription : 01/08/2012
Localisation : chez bisounours, à la hache et au fusil, j'éradique violament les ponay.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites histoires.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum